<< prédédente | dernière image postée | suivante >>
03 Juin 2006 // Intemporel
03 Juin 2006 // Intemporel »

// pour info : plein denouveaux piafs en ligne... //

Les paysans Franà§ais ont mis près d’un siècle à  admettre que [la pomme de terre](http://fr.wikipedia.org/wiki/Pomme_de_terre) n’était pas un poison. Aujourd’hui, les agriculteurs (à  de notables exceptions biens sûr) sont souvent plus prompts à  déverser du lisier devant les préfectures qu’à  repenser les modes de production et de distribution.

Et pourtant. Croiser un paysan (sous mon clavier, ce terme est employé au sens le plus noble) âgé me donne toujours une sensation d’humilité. Non que je lui prête des vertus humaines ou des « valeurs » morales révolues et regrettées, mais par son pas, ses gestes, ses yeux, il parle un langage que je comprends et qui me touche.
Travailler au rythme des saisons, du climat, du bon vouloir des plantes ou des bêtes, cela donne une notion du temps et de l’espace que je n’aurais jamais derrière mon écran, dans mes sales de réunion.
Les nouveaux agriculteurs sont au moins aussi « speedés » et angoissés que les gens de mon métier et parfois aussi déconnectés de la terre.
Mais ceux d’entre eux qui ont encore le sens du métier et la plupart de leurs aînés finissent par avoir ce regard vaste, cette démarche intemporelle, ces mains racinaires, cette peau solaire. Ce n’est pas plastiquement beau, ce n’est pas « typique couleur locale ». C’est simplement universel et souvent juste.

Je crois que de guetter la pousse, d’appréhender l’orage, de veiller à  la naissance du veau, cela connecte à  la vie, qui que l’on soit, où que l’on soit.
Commentaires : ( 4)

  • Et oui les temps changent, les gens aussi mais heureusement certains arrivent a faire vivre et survivre des traditions, à continuer sur la route des anciens a transmettre aux autres generations les essentiels. J'avais laisse ton journal au 23 mai et je vois que depuis tu as eu quelques soucis independants de ta volonte mais que ca a l'air d'etre revenu dans l'ordre ! Alors bonne inspiration pour ton oeil et ta plume.

    PS : ton discours d'hier m'a vraiment touche et tu vas me manquer.

    Vivi @ 2006-06-03 17:39:15
  • La photo est tres belle notamment parce qu'elle evoque en moi des souvenirs heureux, des emotions perdues et des sentiments tres douloureux.
    Elle est d'autant plus pregnante que le vieux monsieur a ete photographié de dos : un adieu en somme ou, du moins un au revoir définitif. Un terrien, lui aussi comme l'était mon grand-p?re. Je n'ai pas voulu pour ma part ?couter ton discours : les mots ne sont pas importants, seuls les ?tre le sont.
    Léti @ 2006-06-04 16:18:07
  • Cette photo m'evoque aussi de chers souvenirs d'enfance : le balancement de la marche, une main repliee dans le dos, une corpulance solide, carree,....terrienne.
    Levres avalees, peu de paroles, r qui rrroulent,pudeur extreme; mais des regards bienveillants, des sourires complices : a bientot, au prochain ete, Grand-Mere Mureau ?
    C'est vrai tu va nous manquer, Pierre.
    agnès b. @ 2006-06-04 23:16:52
  • Wonderful picture. Love the colors and shadows.
    Beckie @ 2007-04-20 13:52:19


Ajouter un commentaire

 Message:
 

            Nom:
 

            URL:
 

            Se souvenir de moi

           

Images précédentes:
30 mai 2006 // Pénombres02 juin 2006 // Torrentiel03 Juin 2006 // Intemporel05 juin 2006 // Ce n’est qu’un au revoir...07 juin 2006 // Soleil







Les créations de ce site sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons.



RESF

Reporters sans frontières

Photoblogs.org
View My Profile