<< prédédente | dernière image postée | suivante >>
Retour au bercail. Fin du périple Turc.
Retour au bercail. Fin du périple Turc. »

Mille émotions, découvertes, émerveillements, énervements et avant tout ce sentiment d’avoir vu l’ailleurs, d’avoir coupé avec un quotidien que l’on retrouve dans une forme d’apesanteur tranquille.

Je reparlerais sans doute de la « Ville des villes » mais pour le moment je préfère laisser la plume à  Jean-Claude Guillebaud qui préface magnifiquement le très beau livre du photographe Marc Riboud « Istanbul » (Imprimerie Nationale Edition, Paris, 2003)

« Mais alors de quoi diable est-elle donc faite ? Et pourquoi nous paraît-elle à  ce point insaisissable ? J’ai mon idée. Les deux éléments décisifs qui, je crois, se combinent ici sont finalement immatériels : une quantité phénoménale d’énergie ajoutée à  une mémoire si longue, si têtue, si patiente qu’elle n’est plus vraiment mesurable. Certaines combinaisons moléculaires, comme on le sait, produisent des mélanges détonants. Tel est, assurément le cas d’Istanbul. Voila des millénaires qu’en ce lieu - on ne sait trop pourquoi - enfle, gronde et prolifère un projet de ville bien trop considérable pour un seul pays. Une capitale extravagante, en quelque sorte, qui serait perpétuellement en quête d’un continent - ou d’un empire - à  sa mesure. Une cité trop grande et trop intrépide. Une ville en quête de pays, une métropole en quête d’espace et de peuple, un périmètre mystérieux toujours en attente d’être peuplé, conquis et rebâti : ce paradoxe définit assez bien le génie de ce lieu. »
Très bientà´t en ligne les albums Turcs en attendant [les Carnets Turcs](http://www.afleurdenet.info/turquie) et leurs innombrables fautes de frappe restent bien sûr en ligne...
Commentaires : ( 2)

  • J'ai connu ce dépaysement dans ce pays si éclectique, polymorphe et décalé.
    Peut-être avec moins d'intensité que ce que tu as pu éprouver. Les circonstances sans doute et le manque de temps. Istanbul est bien cette ville grouillante (au sens noble du terme), bigarrée, multiple et multicolore. La ville de tous les possibles gorgée d'Histoire et d'histoires. Insaisissable certes mais néanmoins irrésistible.
    Laetirature @ 2007-10-04 20:38:41
  • bienvenue chez toi...
    .:CushmoK:. @ 2007-10-04 21:59:18


Ajouter un commentaire

 Message:
 

            Nom:
 

            URL:
 

            Se souvenir de moi

           

Images précédentes:
13 septembre // Sonate Turque...17 septembre 2007 // On demenageRetour au bercail. Fin du périple Turc.04 octobre 2007 // Faim de journée07 octobre 2007 // Têtes de Turcs







Les créations de ce site sont mises à disposition sous un contrat Creative Commons.



RESF

Reporters sans frontières

Photoblogs.org
View My Profile